Comment passer d'un contenu "normal" à un contenu qui sort 1er dans Google ?

Lorsque vous avez la responsabilité de la rédaction de contenu pour votre entreprise, il est normal que vous ayez envie d’optimiser votre texte pour Google (SEO). Toutefois, il existe tellement de sources d’information qu’il peut-être difficile de ne pas vous perdre.

Pour cette raison, j’ai réuni ici les éléments de ma méthode : à vous d’en faire bon usage. En cas de doute, vous pouvez me joindre pour une formation ou mon service de rédaction seo.

Ceci dit, commençons.

La rédaction de contenu SEO commence par vos métas

Les métas sont des éléments du code de votre site Internet. Pour avoir une meilleure idée de quoi je parle, faite :

  • Clic droit dans votre page : en bas des options se trouve “view page source”.
  • Une fois le code visible, faites CTRL-F pour activer la fonction de recherche.
  • Dans la barre de recherche du CTRL-F, inscrivez :
    • <title
    • <meta name=”description”

Le <title est l’un des éléments les plus importants pour indiquer à Google la pertinence de votre page. Il est primordial que vous l’optimisiez.

Le <meta name=”description” est une courte description que les internautes voient quand Google propose votre page. Elle comporte 3 facettes que vous devez comprendre :

  1. Cette description doit servir à convaincre l’internaute que vous êtes le meilleur choix.
  2. Si vous avez les mots-clés utilisés par l’internaute dans votre page, Google sélectionnera un extrait de votre page contenant les mots et en fera votre description temporaire.
  3. Dans les 2 cas, les mots-clés utilisés par l’internaute seront en caractère gras pour l’avertir que la page présentée correspond à son intention de recherche.

Voici une liste des facteurs ayant une influence sur votre rédaction SEO

Avant de commencer l’énumération, permettez-moi de vous poser une mise en garde : le texte ne fait pas tout.

Le SEO est un ensemble de facteurs, dont les plus importants sont :

  1. Les metas : indicateur pour Google et fait cliquer (indicateur positif)
  2. Les signaux positifs Google (temps resté sur la page, rebond, interactions et clics)
  3. Les liens externes (backlinks) : obtenu sur des pages pertinentes
  4. Le bon contenu : un bon texte qui donne de la valeur au lecteur (améliore les indicateurs positifs Google, ainsi que votre taux de conversion)
  5. La structure des pages de contenu : vos textes combinent leur jus SEO les uns avec les autres. Cette technique est appelée SILO.

Ceci dit, il existe plusieurs possibilités pour aligner votre page sur votre SEO grâce à vos écrits.

Voici les meilleures pratiques d’écriture de texte SEO:

L’originalité : votre contenu doit être une création originale. Tout ce qui est une copie ne sera pas pris en compte par Google pour votre note SEO.

  • Si une trop grande partie de votre page est semblable à une page déjà existante, elle risque de ne pas être indexée par Google (inexistante).

L’introduction : mettez votre mot-clé dans le premier paragraphe, et même la première phrase si possible. Il s’agit de rassurer le lecteur que vous traitez du bon sujet et de favoriser les signaux positifs Google.

Les <h1 : visible dans le code grâce à la même procédure décrite pour les métas, c’est le titre visible pour l’internaute. Il doit être écrit pour compléter le <title afin que l’internaute sente qu’il a bien fait de cliquer sur votre page.

Les <h2 : visible dans le code comme pour le h1, il remplit la fonction d’organiser l’information pour le lecteur et Google. Comme fonction complémentaire, il permet d’y mettre des mots-clés pour améliorer les chances de la page de sortir pour plusieurs termes de recherche.

La densité des mots-clés : il s’agit du nombre de répétitions de votre terme dans la page. Visez 1%. Vous verrez que c’est facile à atteindre si vous prenez calculez que :

  1. Vos metas comptent.
  2. Les titles et alt-tag de vos images aussi.
  3. Tous vos <h> sont additionnés au total.