Le référencement Internet est-il passé date ?

Aujourd’hui, j’ose aborder un tabou : est-ce que la discipline que je pratique est périmée ? La raison est que je vois pulluler les concepteurs de site web et les configurateurs de campagne adwords, mais pas les référenceurs.

En fait, quand je regarde le triste état de ma discipline dans le marché des agences, je réalise que l’âge glorieux du référencement est terminé. Quand je parle d’âge glorieux, je veux dire que le party est fini.

Il y a quelques années, le référencement naturel était le panace du marketing en ligne. C’est qui le cave ? comme dirait l’autre. Une recette toute simple suffisait :

  • Des tonnes de liens n’ayant aucun rapport avec le site.
  • Masquer en tout petit vos 1000 répétitions de votre terme de recherche.
  • Être premier le lendemain matin.

Qu’est-ce qui rend le référencement naturel moins fiable qu’auparavent ?

La réponse est simple : la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée. Les référenceurs ont migré vers adwords, car les règles du jeu sont claires et facile à vendre à un client.

Le nouveau référencement internet est composé de centaines de variables et demande des budgets de R&D constants pour faire face aux mises à jour de Google. Cela nécessite une dévotion que seuls quelques rares spécialistes sont prêts à financer.

Je dis bien spécialistes, parce que je ne crois pas une seconde que des agences généralistes soient à la hauteur d’un tel défi. Je parle par expériences (plusieurs expériences).

Le référencement naturel est insécurisant pour un budget serré

Au-delà de la rareté d’une expertise à jour, le référencement naturel est difficile à appréhender. Pourquoi ? Voici une comparaison avec Adwords :

Adwords :

  • Coût prévisible au clic, mais le prix peut-être exorbitant selon la demande
  • Démonstration visuelle évidente (le client voit sa pub en 1ère page)
  • La facture est constante, comme un budget de placement média.

Référencement :

  • Nécessite un budget de départ d’implantation.
  • Chaque terme possède un rang fluctuant. Seuls les termes aboutis sautent aux yeux.
  • Une fois que la campagne est produite, il faut rafraichir au 6 mois. En cela, le référencement est moins cher qu’Adwords sur le long terme. Encore faut-il que cela fonctionne (d’où l’importance de choisir le bon expert).

Le référencement Internet est rentable dans certaines conditions

Comme expliqué plus haut le référencement naturel est une discipline devenue difficile. Il y a toute une série de critères indispensables pour obtenir le succès. Nous les décrivons à peu près tous dans nos cours sans frais de référencement Internet, mais nous allons les résumer ici.

Faire un audit SEO détaillé : on ne parle pas ici de choisir des mots-clés selon ce que Google semble révéler à première vue, mais de cerner lesquels sont rentables.

  • Quels mots-clés existent et ont du potentiel ?
  • Le référencement web est-il réaliste ou non ? (intégrité envers le client)

Rédiger des textes pour du SEO : en intégrant des termes de recherches, mais surtout en sachant où et en quelle quantité les ajouter.

  • Meta
  • Titres
  • Images

Créer un réseau de liens externes : ceux-ci augmentent votre pertinence sectorielle pour l’évaluation de Google.

  • Annuaires
  • Web 2.0
  • Registres
  • Articles sur des sites réputés

Pour en savoir plus sur ces aspects, n’hésitez pas à me contacter.