Ne pas faire un audit SEO avant de produire votre site est une économie de bout de chandelle

 

Mise en situation : vous commandez un site à 10 000 $ pour obtenir une croissance en ligne. Vous engagez une agence qui s’occupe de votre programmation, de vos graphiques et des contenus écrits dans un but de conversion.

Toutefois, cette même agence n’a pas fait d’audit de mots-clés, car elle n’a pas le mandat de vous faire une campagne promotionnelle. Vous comptez parler de cela en temps voulu.

Réalisez-vous que vous aurez alors créé un site entier pour des mots-clés aléatoires ? Oh, bien sûr ils auront un lien avec votre secteur, mais seront-ils les meilleurs que vous auriez pu obtenir ? Permettez-moi d’en douter.

L’analyse SEO vous permet de découvrir vos mots-clés

Enchaînons avec une anecdote. L’un de mes clients m’a demandé d’analyser un commerce en ligne qui connaissait déjà un certain succès. Ce fut un réel plaisir de faire l’audit et l’optimisation, mais cela m’a fait découvrir une erreur grave dans la conception de base.

En effet, la page d’accueil, qui est le fer de lance d’une offensive en ligne, était configurée pour un terme de recherche à moins de 10 recherches par mois. Je mentionne au passage que plusieurs de leurs mots-clés dépassaient le millier de recherches.

Pire, le mot-clé choisi était en lien avec le slogan du client. Cela veut dire que les gens qui cherchaient ce terme connaissaient déjà l’entreprise et son site Internet.

Voilà un exemple concret de ce que donne une conception de site web sans un audit de mot-clé préalable : un gâchis.

Un audit SEO vous sert à savoir quels mots-clés valent l’investissement

Certains pourraient argumenter sur “Oui, mais adwords (…)”.

Un audit SEO n’est pas un outil utilisé pour vous vendre du SEO. C’est une étape primordiale pour la conception de votre site web et le choix d’une tactique de promotion subséquente.

L’audit SEO vous livre 4 informations capitales :

  1. La liste de vos mots-clés possibles
  2. Le volume de recherche pour chacun d’eux.
  3. La difficulté d’acquisition SEO de ce terme.
  4. Le coût par clic de ces termes dans adwords.

À partir de là, vous pourrez faire un choix financier éclairé : référencement naturel, payant, ou les deux ? À partir de cette évaluation, devez-vous concevoir le site pour du SEO ou conclure que ce serait des dépenses inutiles ?

Si vous avez suivi, ne pas faire d’audit, c’est une négligence et non une économie. Pour en savoir plus, je vous invite à lire comment produire une analyse SEO au Québec.