Comment produire un référencement local performant

Partagez cette formation à vos contacts !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Quels sont les facteurs du référencement local ?

Si vous avez besoin d’être vu par les internautes de votre ville, le référencement local est une facette importante de votre stratégie SEO. Sachez qu’il ne s’agit pas d’une entité distincte, mais d’ajouts qui bonifieront votre performance de rang dans Google.

La liste extensive ci-dessous énumère des techniques qui influenceront votre référencement web au niveau local, tout en ajoutant à votre crédibilité de marque.

Les principaux facteurs sont :

  1. Un NAP sacralisé
  2. Contenus de votre site optimisés local
  3. Google My Business
  4. Google tag Manager : local et étoiles
  5. Citations d’annuaires et réseaux sociaux
  6. Liens d’autorités locales
  7. Articles invités spécialisés locaux
  8. Google map stack
  9. Web 2.0, conçu local

Notez que j’ai consciemment évité de parler de la création de liens, de la rédaction de contenu SEO, ou de l’organisation en silo sémantique, car ces sujets généraux s’appliquent à toute campagne SEO, en plus que j’en parle déjà abondamment dans d’autres articles. 

1. Un NAP sacralisé

NAP est l’acronyme de “Name, address, phone”. Il représente vos coordonnées sur Internet, mais surtout un caractère sacré pour le référencement local. En effet, chaque fois que vous mentionnez votre NAP sur le web, Google vous accorde un peu plus de crédibilité locale.

Toutefois, le véritable enjeu est de préserver son authenticité d’une fois à l’autre. En effet, si vous n’écrivez pas votre NAP exactement de la même façon chaque fois, Google considère qu’il s’agit d’une erreur et pénalise vos gains de citations.

Ainsi, assurez-vous d’aligner votre NAP de site web avec celui de votre Google My Business avant de produire vos autres citations.

2. Optimisez le contenu pour votre objectif local

Lors de la conception de votre site, vous aurez à inclure du contenu pertinent pour votre objectif de sortir local. Pour cela, vous aurez 4 actions clés à produire :

  • Optimiser vos mot-clés : lors de votre audit de mots-clés, assurez-vous d’obtenir les termes locaux, facilement identifiable par “terme”+”ville” (ex : référencement web Québec).
    • Ajoutez votre ville à vos metas titres et description.
    • Même chose pour votre page de destination : insérez votre ville dans votre sous-titre et dans votre texte, 1 ou 2 fois, sans excès.
  • Intégrer une carte Google : basé sur votre carte Google My Business, vous pourrez prendre un code de localisation et l’utiliser sur votre site pour l’afficher.
    • Vous pouvez la mettre dans le pied de page ou dans la page de contact. Tout dépend de l’architecture de votre site.
  • Géolocaliser vos photos : en entrant vos coordonnées d’entreprise, vous augmentez la pertinence de vos images pour Google.
  • Inscrire votre NAP sur votre site : comme traité au point 1, inscrivez votre NAP sur votre site. Mettez-le en pied de page et/ou dans votre page de contact.

3. Google My Business

Si vous n’avez pas encore demandé votre code d’activation à Google, ne perdez plus de temps. Google My Business est un incontournable pour toute entreprise qui veut être trouvé facilement par les internautes locaux.

Lors de la création de votre profil, vous devrez entrer vos informations, mais il y a 5 choses à faire pour maximiser vos résultats :

  • Votre nom devrait être accompagné de votre mot-clé principal ;
  • Votre adresse respecte votre NAP (voir plus haut) ;
  • Vous sollicitez vos clients pour obtenir des commentaires (5 étoiles) ;
  • Vous avez des photos, et celles-ci sont géolocalisées ;
  • Vous avez une description, incluant votre mot-clé principal et votre ville.

4. Google tag manager

Moins populaire que ses cousins Google Analytics et Google Search Console, cet outil vous permet d’ajouter du code (schema) à vos pages, afin de communiquer des informations importantes aux robots de Google.

Les 2 fonctions qui vous intéresseront sont :

  • Les étoiles de commentaires : grâce à ce schema, votre page aura des étoiles affichée lors de la recherche Google. L’objectif est de vous distinguer de la compétition.
  • La géolocalisation : une occasion de plus de citer votre NAP et de communiquer aux robots que vous êtes le bon choix pour une recherche locale.
Si Google vous donne le choix, cliquerez-vous sur le 1er ou le 2e site ?

5. Citations d’annuaires et réseaux sociaux

Une citation est l’inscription de votre NAP sur un site ayant un espace consacré aux coordonnées d’entreprise. En cela, les annuaires et les réseaux sociaux sont idéaux, car ils proposent aux entreprises de remplir un fiche descriptive, incluant un lien, votre NAP et une description. Celle-ci devra inclure des mots-clés pour augmenter la pertinence, ainsi que les chances d’indexation positives par Google.

Soyez prudent dans vos choix d’annuaires, car peu d’entre eux sont adéquats pour une entreprise québécoise.

  • En effet, la majorité des annuaires proviennent de la France, ou pire, sont anglophones.
  • De plus, 90% des annuaires ne sont pas suffisamment à jour pour vous apporter de la valeur, car ils sont obsolètes.
  • Enfin, peu d’annuaires permettent de changer votre adresse en cas de déménagement. Si vous avez lu la 1re section sur le NAP, vous comprendrez les conséquences graves d’un NAP faussé pour toujours.
Voici un exemple d'annuaire dépassé, car celui-ci ne donne pas de fiche d'entreprise indépendante, ni de NAP pour vos besoins de référencement local.

6. Liens d’autorités locales

Obtenir des liens est une priorité pour tout succès en référencement naturel. Toutefois, la géolocalisation du site a un impact majeur sur la valeur locale octroyée. Du coup, payer pour obtenir des partenaires de votre ville ou province serait un bon plan.

Pour vous aider, voici des sources de liens potentiels :

  • Organisme à but non lucratif ;
  • Organisation para gouvernementale ;
  • Établissement d’enseignement ;
  • Association d’affaires ou de métier ;
  • Concurrent indirect.
Pour en savoir plus sur la création de liens, cliquez sur le lien.

7. Article invité, spécialisé local

Les articles invités sont une technique de haute qualité pour obtenir du jus SEO et des visiteurs qualifiés. Au prix qu’ils coûtent, vous voudrez normalement obtenir un lien avec un texte d’ancrage correspondant à votre terme de recherche ayant le meilleur potentiel.

Si votre visibilité locale est un enjeu au coeur de votre stratégie, il est avisé d’ajouter le nom de votre ville à votre texte d’ancrage. Consultez votre audit de mots-clés pour vous assurer que le terme ait un bon volume de recherche, ceci afin de ne pas gaspiller vos ressources.

8. Google map stack

Le Google map stack est une technique grey hat qui utilise le même principe qu’un Google Stack Classique. Cette fois, il s’agit d’empiler des cartes Google depuis un Google Drive.

Rien de mieux qu’une image pour comprendre :

9. Web 2.0, conçu local

Dans une campagne diversifiée de liens, il est naturel d’utiliser des propriétés Web 2.0, par exemple, un blogue WordPress.com. De cette façon, vous obtenez des liens contextuels provenant de domaines ayant une bonne autorité.

Cependant, vous pouvez bonifier l’utilité de vos web 2.0 par 2 astuces simples :

  1. Le terme local : en ajoutant le nom de votre ville ou du votre province (Québec), vous augmentez la pertinence locale.
    1. Au cours de la création du compte 2.0, ajoutez le terme dans le sous-domaine. Ainsi, vous aurez un gain local grâce au URL.
    2. h2 et texte : incluez le terme clé dans le h2 et 1-2 fois dans le texte. Vous aurez ainsi une pertinence locale grâce à votre rédaction de contenu SEO.
  2. La carte intégrée : ajoutez votre code Google Map dans vos articles de Web 2.0. De cette façon, vous augmenterez votre taux de citations.

Partagez cette formation à vos contacts !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn