Comment devenir rédacteur freelance ?

Pour faire de la rédaction d’article de qualité sur Internet un métier, vous devez avoir certaines compétences. En dehors de cela, vous devez acquérir de l’expérience pratique, soit à travers des formations, soit par d’autres moyens. Cet article vous présentera tout ce dont vous avez besoin pour réussir en tant que rédacteur web.

Les qualités d’un bon rédacteur web

Pour devenir un rédacteur web, il faut déjà le décider et suivre la formation de son choix, ou de vous lancer en comptant sur votre talent inné. Toutefois, avant tout cela, il faut avoir certaines qualités primordiales. Voici un petit recueil des qualités d’un bon rédacteur web.

1-  La bonne base intellectuelle

La première des qualités que doit avoir tout rédacteur est la base intellectuelle. Il s’agit d’avoir autre chose que les diplômes des plus grandes universités. Il faut juste une bonne culture générale et une capacité à repérer, prévoir et éviter les fautes dans la langue de rédaction. Un bon rédacteur doit être doué dans la langue dans laquelle il rédige. À défaut d’être irréprochable, il doit être capable de s’exprimer assez bien pour pouvoir s’en sortir sans l’aide des outils de correction. Cela constitue la base intellectuelle de tout bon rédacteur débutant et professionnel.

2-  La bonne organisation

Un rédacteur intelligent doit aussi être capable de bien s’organiser. Puisque les missions du rédacteur peuvent aller dans tous les sens, pour devenir rédacteur, il faut savoir garder le cap parmi les tâches qu’on a à accomplir. Le rédacteur doit être conscient que de son organisation dépendent :
  • La structure de son travail
  • Sa capacité à être polyvalent
  • La ponctualité dans ses livraisons
  • La gestion de la pression
Un rédacteur sait se reposer et sait aussi travailler sous pression. Sans organisation, le rédacteur se sentira dépassé par les événements et par les différentes missions qu’on lui confie. Cette capacité peut s’acquérir avec un peu d’entrainement.

3-  La curiosité

Contrairement à l’adage, la curiosité est loin d’être un vilain défaut. Nous avions indiqué que le rédacteur doit avoir une base intellectuelle. En fonction de cette base, il sera plus à son aise avec certains sujets et pas avec d’autres. C’est avec la curiosité qu’il pourra élargir son champ d’action. Il pourra s’ouvrir à des domaines inconnus, ou se spécialiser pour un sujet dont il se sait compétent. C’est par la curiosité qu’une personne va actualiser ses connaissances d’un domaine et alors offrir à son employeur, ou à son client, des informations plus véridiques.

4-   L’humilité

L’humilité a une double importance pour le rédacteur. D’une part, il lui permet de se dire qu’il peut encore apprendre. C’est avec cela qu’il pourra accepter les reproches de ses clients, ainsi que les différentes possibilités d’actualisation de ses connaissances. Sans cela, le rédacteur restera limité. D’autre part, l’humilité permet au rédacteur d’accepter que ses articles soient publiés sous un autre nom. Il est rare que les articles portent le nom des auteurs véritables. La satisfaction du rédacteur est surtout personnelle. Un article publié implique une réussite en soi. Il faut savoir s’en contenter.

5-   La passion pour l’écriture

Cette dernière qualité qui est aussi la principale peut difficilement s’acquérir avec une formation. Les bons rédacteurs sont les personnes qui aiment écrire. La passion pour l’écriture implique l’ambition et le plaisir. Sans passion, il y a peu de plaisir. Certaines personnes s’essaient à la rédaction web dans un seul objectif de retour financier. Cela n’est pas mauvais en soi, mais le plaisir sera lié au gain obtenu. Seuls les passionnés pourront animer leurs propres blogs gratuitement, ou établir des stratégies de marketing à long terme.

Quelles formations pour devenir rédacteur web ?


S’il est utile d’avoir toutes ces qualités pour devenir rédacteur web, il est encore plus utile d’avoir les connaissances propres à la rédaction web, tel que savoir comment écrire un article de blog. Les journalistes ont bien toutes les qualités précédentes, mais il est possible d’en rencontrer de très mauvais à la rédaction web. La cible étant différente et les modes de lecture étant particuliers, il faut apprendre les codes du métier. Pour cela, vous pouvez choisir la pratique directe au sein d’une agence de rédaction. Après quelque temps et en suivant les consignes d’un bon patron, vous pourrez devenir un bon rédacteur débutant. Si vous choisissez d’être autodidacte, vous pouvez trouver les revues ou les articles donnant des conseils pour devenir rédacteur web. En dehors de cela, vous pouvez suivre une formation professionnelle ou académique pour y arriver. Plusieurs formations professionnelles sont disponibles sur Internet et certaines, souvent payantes, donnent droit à des diplômes reconnus. Les formations académiques sont liées à des branches comme le journalisme, la communication ou le marketing. Vous y obtiendrez des notions telles que :
  • La gestion de contenu dans le cadre d’une stratégie de marketing web
  • Le plan de rédaction, surtout pour le marketing de contenu tel que les articles de blog
  • L’optimisation technique, incluant le référencement naturel Google, dont les mots-clés
  • La rédaction pour les pages de destination lors de la conception d’un site web, mais aussi les design des pages pour maximiser la conversion des visiteurs

Les meilleurs moyens pour trouver des clients

La plupart des formations donnent droit à des embauches immédiates. Dans certains cas, vous devez rechercher des stages de rédacteur dans les entreprises spécialisées. La concurrence étant très grande dans le domaine, pour trouver des clients, vous pouvez passer par plusieurs méthodes.

1-   Travailler en agence

La méthode la plus simple est le travail en agence. Vous pouvez créer votre agence de rédaction ou intégrer une agence de stratégie digitale. La formation est un bon moyen pour se faire remarquer. Comme la concurrence est grande, vous devez avoir des atouts indéniables. Le travail en agence est l’option la plus simple parce que vous avez l’occasion d’avoir des collègues du même domaine et vous aurez des clients, sans les chercher vous-même et sans discuter avec eux. Le salaire en fin de mois dépendra de la qualité de votre agence.

2-   Travailler dans une entreprise

Dans la même logique, vous pouvez proposer vos services à une entreprise particulière. Peu importe le domaine de cette entreprise, il vous suffira de vous faire embaucher dans la branche communication ou marketing de la société. Dans ce cas, votre domaine pourra être clairement défini. La seule limite est que ces entreprises embauchent généralement selon le diplôme obtenu. Les clients embauchent le plus souvent ceux qui ont fait des études dans le domaine. Ils reconnaissent très peu les rédacteurs qui ont suivi des formations professionnelles et les autodidactes.

3-   Être un freelance

La méthode de rédaction la plus répandue reste le travail hors agence. Les rédacteurs indépendants sont d’ailleurs ceux qui finissent par travailler en agence. En attendant d’être embauché, ou parfois même après, nombreux sont ceux qui continuent d’être indépendants. Pour les clients, vous devez être persévérant. Vous pouvez faire de la prospection en proposant directement vos services à des professionnels, ou vous inscrire sur des plateformes de rédaction, tels Scribeur ou Textmaster. Votre portefolio sera votre atout majeur pour être embauché. Le freelance doit savoir improviser. En raison de l’évolution constante du métier, la concurrence croît sans cesse. Tout le monde sait désormais combien le télétravail est important. Pour devenir rédacteur web, vous devez être différent et arborer vos différences pour briller.
Contactez-nous

En suivant tous nos conseils et en améliorant vos compétences, vous pourrez devenir un rédacteur web qui gagne bien sa vie. Contactez-nous pour vos besoins de formation professionnelle et il nous fera plaisir de vous aider. Nous pouvons vous aider autant sur le plan de la qualité littéraire, que du référencement naturel SEO et la conversion des lecteurs en prospects. Tout cela est fondamental pour fidéliser vos clients.